sidiki-nfa-konate

Sidiki N’Fa Konaté change le visage de la télé nationale au Mali

Tags:

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: MaliActu

Le plan managérial de Sidiki N’Fa Konaté est entré dans sa phase de concrétisation. Après les nominations, c’est maintenant le travail qui commence avec des actes concrets, pour donner satisfaction aux milliers de téléspectateurs de l’Ortm.

Ce travail qui avait débuté avec la réduction du timing du journal télé -qui dépasse difficilement 30 minutes- se poursuit afin de rendre plus digestes le contenu des reportages. À la faveur des festivités du 22 septembre 2016, l’Ortm a complètement changé d’habillage. En sus, les éditions des journaux ont chacune son générique. Des génériques ont été conçus pour les flashes et les éditions spéciales.

«Pour le Mali, chaque Malien compte», l’un des messages forts pour appeler les Maliens à l’union, à la paix et à la réconciliation nationale. En plus de son nouveau habillage, la télévision nationale a fait vivre les forts temps des festivités du 56ème anniversaire du Mali en direct. Le matin du 22 septembre 2016, deux équipes étaient sur les sites au Monument de l’indépendance pour le dépôt de gerbe de fleurs, et à la place d’armes de Kati pour le défilé militaire.

Les Maliens de l’extérieur et de l’intérieur ont pu suivre ces deux événements en direct, une première sur la télévision nationale. Deux directs le même jour en moins d’une heure de temps, c’est dire que les moyens sont disponibles à l’Ortm pour faire du bon travail. Le jour du 22 septembre, en studio à Bozola, Niazan Coulibaly et Yaya Konaté étaient sur le plateau avec des invités, notamment le professeur Jean Bosco Konaré, historien, et Modibo Diallo, directeur du Mémorial Modibo Keïta. À la place de l’indépendance, il y avait Idrissa Camara et Koké Koné respectivement pour la narration en français et bamanakan. Papa Oumar Diop et Marc Coulibaly ont fait le direct à partir de la place d’armes à Kati. Tout en commentant le défilé militaire qui s’y déroulait.

Lire la suite sur Maliactu