Fototala

Mali: ce portable qui appauvrit si bien les ménages

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Afrique 360

#Mali : Certains ménages dépensent jusqu’à 75.000 francs par mois pour cinq utilisateurs, soit près de 30% du revenu du malien moyen. Le téléphone est devenu l’un des postes de dépenses les plus importants, devant l’alimentation. Mais personne ne peut s’en passer ou plutôt n’ose s’en séparer. Reportage.

Pour le côté esthétique du petit appareil et son côté indispensable comme outil de communication, le téléphone mobile est désormais dans tous les ménages maliens. « J’ai un téléphone portable double SIM qui fait pratiquement partie de moi-même ».

Kadidia Kéïta, étudiante à la faculté des sciences juridiques et politiques de Bamako résume bien la relation qu’entretient le Malien moyen avec cet objet. « Je ne m’en sépare que lorsque je dors », explique-t-elle. Elle se connecte régulièrement sur internet pour « checker » ses mails, comme elle le dit si bien, dans son accent de bamakoise branchée. « Je m’arrange toujours à avoir du crédit ou du forfait dans l’un ou l’autre SIM ». Sauf que le service n’est pas donné, se plaint-elle. « Je dépense entre 5000 à 6000 FCFA par semaine, soit un budget mensuel de près de 25.000 francs CFA ». Dans un pays, où la bourse entière allouée mensuellement par l’Etat aux étudiants n’est que de 26.250 francs, elle compte surtout sur ses parents pour s’offrir ce luxe.

Au Mali, deux opérateurs (Malitel et Orange Mali) se partagent le marché des 15 millions d’habitants, donc de consommateurs potentiels. Au moment où Malitel revendique le chiffre de 8 millions de clients, un taux de couverture de la population de l’ordre de 80%, son rival Orange Mali réclame plus de 10 millions de clients avec un taux de couverture allant jusqu’à 89% de la population.

Le budget familial soumis à rude épreuve…

Le budget familial en prend un séreux coup. Avec une publicité agressive (promotion d’achat de crédit et de forfait allant de 100% jusqu’à 300%), les opérateurs de téléphonie mobile incitent les populations à utiliser leurs maigres ressources dans la communication et l’internet.

Lire la suite sur Afrique360

Crédit photo @Fototala