BalancingAct

Publicité en Afrique : Un rapport incontournable

Tags:

Publié par & dans la catégorie Communication.

Source: Balancing Act

Un nouveau rapport publié au mois de juillet par Balancing Act, cabinet d’analystes et de consultants indépendant spécialisé sur les NTIC et les médias en Afrique, fournit un bilan de santé du secteur publicitaire sur le continent.

Ce rapport a été produit pour apporter un peu de lumière sur un secteur qui reste encore très opaque et confidentiel. Pendant plus d’un an, les analystes se sont penchés sur les tendances de ce marché, les innovations, les faiblesses et opportunités, l’impact de la publicité dans les médias et en particulier sur les revenus publicitaires de la télévision. Il comprend des tableaux des revenus publicitaires par pays et des projections des revenus publicitaires d’ici 2020.

Parmi les tendances des 5 dernières années, les analystes du rapport notent une « ruée des agences de pub globales sur de nombreux pays Afrique », évoquant aussi des prises de participations et des achats dans les groupes de communication africains. Les publicitaires viennent avec de grands annonceurs qui investissent en Afrique, nouvelle terre d’opportunités.

Les analystes confirment également une nette amélioration des campagnes publicitaires au cours des trois dernières années, amélioration stimulée par la concurrence entre agences et par l’entrée en jeu d’annonceurs qui veulent coller aux attentes locales.

La Coupe du monde de football de 2010 avait été un catalyseur qui a placé le continent sous les projecteurs des multinationales. L’Afrique du Sud a fait figure de porte d’entrée de l’Afrique publicitaire, même si maintenant, le Nigéria, le Kenya et la Côte d’Ivoire et d’autres pays servent également de pont avec les pays voisins.

Nul doute que l’éclosion d’une classe moyenne Africaine, dont on estime qu’elle représente environ 300 millions de personnes au niveau du continent, est la cible des stratégies marketing. Après la téléphonie mobile, les services financiers, l’alimentation et le secteur des transports, on voit poindre de nouvelles marques dans d’autres industries qui doivent communiquer pour garder ou prendre des parts de marché.

Dans les années à venir, la libéralisation de nombreux secteurs, les réglementations pour renforcer la règles de concurrence, l’émergence de marques nationales, le besoin de diversification des économies et le passage d’économies informelles à des économies formelles vont donner du grain à moudre aux annonceurs et aux publicitaires. Par ailleurs, la numérisation et la fragmentation des médias vont obliger des pans entiers des économies africaine à se réinventer, et donc à communiquer de manière différente.

Ce rapport fournit aux publicitaires, annonceurs, producteurs de contenus, médias et autres entreprises de l’écosystème une partie des informations quantitatives et qualitatives dont ils ont besoin pour évaluer les conditions du marché, identifier les tendances, saisir des opportunités, prendre des décisions d’achat et d’investissement, et évaluer les besoins en matière de formation.

 

Lien vers le rapport payant (en anglais) : description et table des matières.

Advertising in Africa – retaining broadcast’s share of the pie (July 2016)

Prix : GBP 1820.

 

Contact :

Alice Saywood //Balancing-Act  // Media, Consultancy and Research // 54 Walnut Tree Walk – London SE11 6DN – UK

Tel: +44 207 582 5220 //  Email: marketing@balancingact-africa.com