Afrikakom Agent Afrique AB Sat

SIM fantômes : MTN veut calmer le jeu au Nigeria

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: La Tribune

Le géant sud-africain des télécoms, numéro un au Nigeria, a versé 250 millions de dollars aux autorités du pays. Après avoir écopé d’une amende de 3,9 milliards de dollars pour n’avoir pas désactivé à temps des cartes SIM non-identifiées, MTN tente ainsi de renouer le dialogue avec Abuja.

Un gros chèque pour calmer le jeu. La semaine dernière, MTN, le plus important opérateur mobile d’Afrique, et numéro un au Nigeria, a déboursé quelques 250 millions de dollars (50 milliards de nairas) auprès des autorités locales. Dans un communiqué, le géant sud-africain des télécoms qualifie l’initiative d’un « paiement de bonne foi » pour parvenir à « un règlement à l’amiable » dans l’affaires des cartes SIM fantômes. Pour mémoire, MTN est sous le coup d’une amende colossale de quelque 3,9 milliards de dollars pour n’avoir pas désactivé à temps quelques 5,2 millions d’abonnés non-identifiés sur son réseau. L’an dernier, le gouvernement d’Abuja a en effet demandé à tous les opérateurs mobiles d’en finir avec ces cartes SIM anonymes. Pour les autorités, il s’agissait d’un point important pour améliorer sa lutte contre Boko Haram, l’organisation terroriste islamiste, responsable de plusieurs milliers de morts dans le nord du pays ces dernières années.

Outre son chèque de 250 millions de dollars, MTN a également retiré son action en justice pour contester l’amende. En agissant de la sorte, le groupe met donc clairement de l’eau dans son vin. Il souhaite visiblement revenir à la table des négociations. De fait, pour le groupe, c’est peu dire que le Nigeria est stratégique. Directrice d’étude à l’Idate, un think tank spécialisé dans les télécoms, Sophie Lubrano le rappelle :

Lire la suite sur La Tribune