Depuis 2007, nos experts supervisent l'installation et la formation des RH pour l'ordispace de RFI

Sénégal : Macky Sall annonce un audit du système d’attribution des fréquences

Tags:

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Agence Ecofin

(Agence Ecofin) – Ce mercredi 17 juin 2015, le président du Sénégal, Macky Sall, a personnellement présidé la cérémonie de basculement du pays à la Télévision numérique terrestre (Tnt). Il a alors annoncé que sera lancé un audit du système d’attribution des fréquences aux chaînes de télévision tel qu’il a fonctionné jusqu’ici. « J’ai décidé d’auditer toutes les fréquences distribuées par dizaine sans discernement et sans base légale par le passée. Les attributaires devront justifier de leurs conditions d’attribution et de leur éligibilité, du respect de la convention et des cahiers des charges applicables à l’exploitation d’un service audiovisuel. Il ne s’agit pas de répression, mais juste de se conformer à la législation et au niveau cadre que nous impose la télévision numérique terrestre », a expliqué le chef de l’Etat.

Pour Macky Sall, l’avènement de la Tnt doit permettre de mettre fin au désordre ambiant dans l’environnement audiovisuel au Sénégal. Il a annoncé le retrait des fréquences attribuées et non non-exploitées. « La fréquence est une ressource publique et constitue une emprise publique accordée sur le domaine public de l’Etat. Donc, elle n’appartient pas aux opérateurs, mais au patrimoine de l’Etat », a expliqué le président de la République.

Au Sénégal, le passage à la Tnt a débuté par les régions de Dakar, Thiès, Kaolack et Diourbel. Le reste du pays sera couvert progressivement. Selon Macky Sall, l’enjeu majeur est la fourniture des contenus de qualité. Il a invité les entreprises de télévision à investir davantage, car elles feront plus de bénéfices sur les charges qui vont disparaître.

« Je souhaite que les capacités d’exploitation de quelques canaux pour diffuser des nombreuses chaines de télévision soient judicieusement exploitées pour enrichir le panorama audiovisuel par des chaines thématiques, dans les secteurs de l’éducation, l’agriculture, entre autres (…) Nous avons le loisir d’utiliser la télévision, non plus comme un outil d’information et de détente, mais aussi et surtout comme support pour le développement de l’économie numérique vecteur de développement de croissance », a conclu Macky Sall.