2014-05-24 14.25.01

Au Sénégal, les cadres de la Sonatel remontés contre l’Etat

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Afrique IT News

L’affaire de la licence d’exploitation de la 4G au Sénégal fait des vagues. Les acteurs du secteur des télécoms sont divisés, après l’arrêt de la phase pilote. En conférence de presse mardi 7 avril 2015, l’Amicale des cadres de la Sonatel (ASCON) a formulé des griefs à l’encontre du gouvernement sénégalais.

L’Amicale accuse le ministre des Postes et des Télécommunications, Yaya Abdoul Kane, d’avoir tenu des « déclarations contraires à la vérité ». Ce dernier avait soutenu que la Sonatel aurait fait des offres de 12 à de 26 milliards pour obtenir la licence 4G, dont la phase pilote a été arrêtée le 31 mars 2015 par l’État. « L’Association des cadres de la Sonatel dénonce les affirmations catégoriques du ministre des télécommunications. En effet, après vérification de la Direction générale, nous sommes en mesure d’apporter les précisions suivantes : Sonatel n’a jamais été consultée par l’État du Sénégal pour faire une offre. Sonatel n’a jamais fait une offre à l’État ou à l’Artp encore moins au ministre des télécommunications », a déclaré Demba Diarra Mbodj, président de l’association des cadres de la Sonatel.

Lire la suite sur AfriqueITNews