2014-05-24 14.25.01

Au Sénégal, des conflits au sein de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Agence Ecofin

(Agence Ecofin) – Depuis quelques semaines, des frictions existent au sein de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et de la Poste (Artp). Elles opposent Abdou Karim Sall, le directeur général du régulateur télécom, et les membres du Collège de régulation. Le Collège qui fait office de Conseil d’administration, dénonce, depuis quelques temps, auprès du président de la République Macky Sall, la gestion et le comportement d’Abdou Karim Sall (photo).

La tension entre les deux blocs vient de se manifester une fois de plus à travers le rejet, par le Conseil de régulation, du budget 2015 de l’Artp présenté par Abdou Karim Sall. Sans budget, le régulateur télécom aura du mal à se déployer sur le terrain pour contrôler la qualité des services offerts par les opérateurs de téléphonie mobile, le lancement de portabilité des numéros mobiles, bref assurer ses missions de régulation.

Avant ce refus de vote du budget 2015 de l’Artp, le Collège de régulation s’était déjà opposé à la décision du directeur général l’Artp de prolonger la période d’expérimentation de la 4G. En effet, sur instructions du Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, Abdou Karim Sall a repoussé jusqu’au mois de mars 2015 les tests gratuits qui arrivaient à expiration au 31 décembre 2014.

Pour calmer les esprits entre le Dg de l’Artp et le Collège, Macky Sall avait convié à une réunion, le 4 février 2015, les différentes autorités du secteur national des télécommunications, notamment le Premier ministre et le ministre des télécommunications. Mais, cette rencontre qui devait aboutir à une résolution des conflits a été reportée.