Médias et communication en Afrique

Pourquoi ce match Fespaco – Nollywood ?

Tags:

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Le Monde Afrique

Le 7 mars prochain, le stade du 4 août de Ouagadougou sera plein à craquer. Un réalisateur africain aura l’honneur de recevoir l’Etalon de Yennenga, récompense suprême d’un festival fondé en 1969 et qui choisit tous les deux ans le roi ou la reine du cinéma africain.

A mille kilomètres de là, toujours en Afrique de l’Ouest, le même jour et à la même heure, Lagos, la capitale économique du Nigeria, accueillera un autre événement d’envergure mettant les cinéastes africains à l’honneur. Des statuettes seront remises aux uns et aux autres lors d’une cérémonie à mi-chemin entre les Oscars et les Emmy Awards.

Les deux événements se disent panafricains. L’un s’appelle le Fespaco (Festival panafricain de cinéma) et l’autre AMVCA (Africa Magic Viewers Choice Awards).

Les différences entre les deux événements sont nombreuses. L’un est institutionnel, porté par des gouvernements et l’Agence internationale de la Francophonie, l’autre est le fruit d’une initiative privée, portée par l’énorme machine à succès que représente Nollywood, l’industrie audiovisuelle du Nigeria. L’un est principalement dédié au cinéma, l’autre plutôt lié à la télévision. L’un est d’ascendance et d’influence francophone, l’autre plutôt anglophone.


En savoir plus sur le Monde.fr