http://www.info-afrique.com/352french-tech-rayonner-en-afrique254/

Maroc Telecom annonce de bons résultats pour 2014, tirés par ses opérations africaines

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Agence Ecofin

(Agence Ecofin) – Le 23 février 2014, le groupe de télécommunications et opérateur historique Maroc Telecom a présenté ses résultats financiers pour le compte de l’année 2014. Tous les indicateurs de croissance sont au vert. L’entreprise a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 2,7 milliards d’euros en progression de 2,1% par rapport à 2013, pour résultat net de près de 552 millions d’euros en 2014, en progression de 5,6%. Même au niveau de sa dette nette consolidée, le groupe a fait des progrès. Elle était en recul de 22% et se stabilisait au 31 décembre 2014 à près de 5,366 millions de dirhams.

Toutes ces belles performances, la société télécom les attribuent à ses opérations internationales qui lui ont insufflé une croissance de 11,3%, soit 8,63 milliards de dirhams (797 millions d’euros).

Au Gabon, à travers Gabon Telecom, Maroc Telecom a gagné quelques parts de marché supplémentaires en lançant la 3G et la 4G. En Mauritanie, le groupe est leader du marché national avec Mauritel. Le Burkina Faso et le Mali ont gardé l’entrain qu’ils affichaient dans les résultats du groupe au cours du premier semestre 2014. Dans ces quatre opérations, Maroc Telecom a enregistré près de 20 millions de consommateurs, en hausse de 17%. Pour Abdeslam Ahizoune, le président du Directoire de Maroc Telecom, le groupe « récolte les fruits de ses importants investissements dans le haut et le très haut débit fixe et mobile ».

Alors que Maroc Telecom explose à l’international, l’entreprise recule au niveau national avec un chiffre d’affaires en baisse de 0,8%. Il est tombé à 21,13 milliards de dirhams (1,95 milliard d’euros). Mais elle demeure leader dans le Royaume avec près de 55% de part de marché et plus de 20 millions d’abonnés. Au total, le groupe a plus de 40 millions de clients.

Pour 2015, Maroc Telecom prévoit une stabilisation de son chiffre d’affaires et une légère baisse de ses dépenses. Avec l’acquisition de six nouveaux opérateurs africains, le groupe télécom a renforcé le positionnement stratégique de ses activités à l’international dans des zones en forte croissance. Ces marchés contribueront bientôt à faire de la société  « l’une des plus performantes d’Afrique », selon son PDG Abdeslam Ahizoune.