chinafrique

TNT au Cameroun : la Chine invitée à la table de la mutation

Tags:

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Afrique IT News

CAMEROUN

Issa Tchiroma Bakary et Xun Gu respectivement, ministre de la Communication du Cameroun et vice-président de la société chinoise Star Software technologies Co. LTD (StarTimes), ont signé à Yaoundé un contrat commercial pour la restructuration technique de la Cameroon Radio and Telecommunications (CRTV).

D’après le ministre, le principal objectif de ce contrat est de doter le Cameroun d’un système de radiodiffusion et de télévision numérique moderne. Au moment où le Cameroun est en plein processus de migration vers la TNT, cette réhabilitation technique est plus que nécessaire et elle devrait jouer un rôle important.

Selon Amadou Vamoulke, directeur général de la CRTV, « la migration vers le numérique demande une remise à niveau à la production, la diffusion, la transmission… La CRTV utilise les mêmes équipements depuis une trentaine d’années et la remise à neuf de ceux-ci devenait cruciale. »

La CRTV a un rôle important à jouer dans la migration de l’analogique au numérique, car elle sera en charge de l’espace de multiplexage par lequel toutes les chaînes de télévision camerounaises sont concernées. Amadou Vamoulke explique : « Au cours du processus de multiplexage, les sons et images produits vont subir un traitement et pourront être décodés. Par la suite il sera possible de connaitre la provenance des différentes informations. En attendant la mise en place d’une entité autonome, grâce à ces infrastructures, la CRTV va apporter un appui technique aux chaînes de télévision camerounaises pour la transmission de leurs programmes numériques. ».

Lire l’article en entier sur AfriqueITNews