Satcon

Un souffle de renouveau africain pour la 32ème édition du Satis…

Tags:

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: MediaKWest

La 32ème édition du SATIS qui s’est tenue la semaine dernière à la Porte de Versailles a enregistré une hausse de son visitorat de 7% par rapport à l’année précédente.

 

Le salon a accueilli près de 15 000 professionnels de l’industrie, 178 exposants qui ont dévoilé plus d’une soixantaine de produits pour la première fois en France. Le programme de conférences du SATIS a réuni quelques 2 700 auditeurs aux 35 conférences. Ce large programme a permis d’offrir un panorama complet du paysage audiovisuel grâce aux témoignages d’experts de l’industrie.

Dans le cadre de son ouverture à la francophonie, le SATIS a enregistré une hausse de 30% de professionnels en provenance d’Afrique du Nord par rapport à 2013, avec 143 décideurs, notamment des chefs de projet, des ingénieurs, des dirigeants d’entreprise ou encore des directeurs d’achats venus du Maroc, d’Algérie et de Tunisie. L’Afrique Subsaharienne s’est également mobilisée avec 13 pays représentés, en particulier le Bénin, le Mali, le Cameroun, la Guinée, le Sénégal ou encore le Burkina Faso, et le nombre de professionnels venus de ces pays a été multiplié par 5. Le SATIS enregistre également la présence de nouveaux pays tels que le Mali, la Guinée, le Sénégal, les Comores, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Togo, la Mauritanie et la République Centrafricaine. Enfin, les francophones européens étaient également présents avec la Belgique, le Luxembourg et la Suisse.

Constant Nemale, Président et fondateur d’Africa24, a annoncé le plan de développement des cinq prochaines années d’Africa24, qui s’appuie notamment sur un développement linguistique en anglais, en espagnol et en portugais, ainsi que dans de grandes langues africaines. La chaîne lancera également une déclinaison thématique. Par ailleurs, Pierre Barrot, Chargé de l’audiovisuel et de la promotion de l’image à l’Organisation Internationale de la Francophonie, a déclaré qu’il y a quelques années encore, le marché des programmes était quasi inexistant en Afrique subsaharienne, et que désormais, la progression du marché se ferait en Afrique. Alain Modot, Directeur de Media Consulting Group a précisé que la série était le format roi sur le marché africain.

Lire la suite sur MediaKWest