Satcon

Petit précis destiné à ceux qui veulent des fréquences TNT en Afrique subsaharienne

Tags:

Publié par & dans la catégorie Edito, Médias.

Source: Afrikakom

petit-orange-devant transpar (2)Ce précis pour la TNT circule actuellement sur le net, en message privé ou sur Facebook. On l’a également vu commenté dans un quotidien d’Abidjan. L’actualité des médias en Afrique nous a donné envie de le partager à plus grande échelle.

Tout le monde sait que l’Afrique doit passer au « tout numérique » en juin 2015. Tout le monde ? Non, le grand public africain ne se rend pas vraiment compte des enjeux de cette mutation. Mais, dans les palais de nos républiques, et depuis plusieurs mois, on observe de curieuses  danses de vautours autour de la question de l’audiovisuel. La plupart des opérateurs de télévision historiques lorgnent ces fameuses fréquences terrestres avec convoitise, avec acharnement.

Les chinois, les français, les américains, les anglais, mais aussi (surtout ?) les africains : ils veulent tous une part géante du gâteau de la TNT.

Au final, est-ce que ce gâteau pourra vraiment nourrir tout le monde ?

Ce petit manuel est établi à l’attention de tous ceux qui souhaitent obtenir leur licence TNT. En suivant strictement ces recommandations, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir cette course à la montre :

Si tu es d’Afrique ou d’ailleursgros-violet-devant

  • ·         Les appels d’offre tu éviteras en proposant des solutions aux administrations avant qu’elles ne les aient formulées ;
  • ·         Des prix spéciaux voire du dumping tu feras pour propager un maximum tes décodeurs dans les foyers ;
  • ·         Les plus hautes instances de l’Etat tu rencontreras pour leur témoigner tout leur intérêt ;
  • ·         Du lobbying économique tu feras en promettant aux opérateurs Internet de vendre leur service en même temps que la télé ;
  • ·         Avec peu de capital, des sociétés locales partout tu ouvriras et des exonérations douanières tu demanderas, sous couvert de participer à la TNT ;
  • ·         Les salons des hautes autorités de régulation tu fréquenteras pour les aider à ne surtout pas avancer ;
  • ·         Des conférences tu impulseras en y invitant les plus hautes instances de l’Etat

Si tu es uniquement d’ailleurs

  • ·         Des partenariats locaux tu proposeras à tous ceux que tu as jusqu’à présent dénigrés ;
  • ·         La majorité dans les sociétés locales tu conserveras pour te permettre de mieux contrôler;

Si tu es uniquement d’Afrique

  • ·         Des milliards de dollars tu trouveras dans ton chapeau pour faire face aux diffuseurs internationaux.

Ce précis n’est bien entendu pas destiné à être écouté… L’Afrique doit tout faire pour éviter de jouer le scénario catastrophique dans lequel ont attribuerait les fréquences de nos télévisions terrestres à des opérateurs étrangers.

D’ailleurs, si cela arrive, ce serait presque un cas unique au monde. Pour éviter cette porte ouverte à la perte de notre identité culturelle, il serait intéressant que nos autorités s’appuient systématiquement sur des systèmes d’appels d’offres privilégiant les acteurs locaux authentiques. Par exemple, en Europe, lorsque les autorités de régulation donnent autorisation à une chaîne de télévision, celle-ci doit prouver que son capital provient du territoire visé par sa diffusion, et s’engager à ne pas en revendre les parts à un opérateur étranger.

A bon entendeurgros-violet-devant