Avec Jumia, le e-commerce se développe en Afrique

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Le Point

Alors que le e-commerce en est à ses balbutiements sur le continent, le site, cofondé par le Nigérian Tunde Kehinde, poursuit son expansion.
 

Créer l’empire de e-commerce le plus important en dehors des États-Unis et de la Chine et reproduire des succès tels que ceux d’Amazon et d’Alibaba sur le marché africain. C’est le pari un peu fou lancé par le détaillant en ligne Jumia. Chapeauté par la société allemande de capital-risque Rocket Internet et financé par les opérateurs mobiles MTN et Millicom, le site, lancé en 2012, poursuit son expansion. Déjà présent au Nigeria, au Maroc, en Côte d’Ivoire, en Égypte ou au Kenya, avec une offre de 100 000 articles, il s’installe désormais sur trois nouveaux marchés, en Ouganda, au Ghana et au Cameroun.

Un marché encore limité mais prometteurgros-violet-devant

L’entreprise qui propose des articles de mode, high-tech ou d’électroménager, vient de s’installer en Ouganda et lancera ses nouveaux bureaux au Cameroun et au Ghana dans les semaines qui viennent. « Nous savons que nous arrivons en avance. Nous nous installons sur des marchés qui ne sont pas mûrs quant à la pénétration et à l’acceptation d’Internet, mais il y a tout de même un grand intérêt pour ce service », a déclaré Sacha Poignonnec, cofondateur de Jumia, à l’agence de presse Thomson Reuters.

En effet, l’accès à Internet reste encore, sur le continent, limité. 16 % des habitants de l’Afrique subsaharienne sont actuellement connectés, contre 75 % en Europe et 32 % en Asie, selon le cabinet McKinsey. Les problèmes liés au défaut de bancarisation et de logistique sont aussi des freins au développement du e-commerce en Afrique. Pourtant, les perspectives sont prometteuses. La forte hausse attendue des connexions mobiles devrait changer la donne, et les ventes en ligne pourraient représenter 75 milliards de dollars d’ici 2025.

Lire la suite