La grande messe de la communication africaine au Kenya fin mai

Publié par & dans la catégorie Communication.

Source: L'économiste

PREMIER sommet de la communication et des médias pour l’ensemble du continent africain, le festival African Cristal tient sa 2e édition à Nairobi, au Kenya.  Du 26 au 28 mai, tous les professionnels du secteur, inscrits au préalable, se réuniront autour de compétitions, conférences et débats pour la promotion de chacune des créativités nationales. Les agences de conseil en communication n’ont plus que quelques jours pour inscrire leurs campagnes, le dernier délai étant fixé au vendredi 2 mai. Huit prix sont à gagner cette année: les Cristal Film, press, outdoor, radio, integrated, digital & mobile, media et, une nouveauté 2014, promo & direct. Cette nouvelle catégorie récompense les idées les plus innovantes et efficaces renforçant le lien consommateur-produit (ou marque). Quant aux autres, elles sont dédiées aux  films publicitaires, annonces, affiches, spots radio, stratégie média, dispositif publicitaire en ligne et aux campagnes publicitaires intégrales. «Les professionnels ont tout intérêt à soumettre leurs inscriptions pour partager leur travail avec l’ensemble des agences et pays africains qui participent à ce festival. C’est là une superbe opportunité pour les agences marocaines de représenter leur pays et de voir ainsi où elles se situent», annonce Bruno Perrussel, DG de Shem’s Publicité, qui fait partie du jury de l’African Cristal Festival. Celui-ci affirme, par ailleurs, avoir hâte de voir où se positionne la créativité marocaine  au sein de la création africaine.
Lors de l’édition précédente, la Tunisie s’est avérée être un compétiteur de qualité, remportant les prix film, outdoor et radio Cristal.

Le Maroc, quant à lui, n’était pas suffisamment représenté, selon Perrussel. «Pourtant, le pays est très présent au niveau économique en Afrique. Les agences doivent également faire entendre leur voix. D’autant plus que la créativité marocaine a du mal à émerger sur la scène internationale. Bien qu’au niveau national, l’on peut constater un renouvellement, un apport en ressources jeunes et une nouvelle façon d’aborder les choses», explique le DG de Shem’s Publicité.

LIRE LA SUITE