Africa connect

Au Cameroun, Viettel veut une prolongation de son exclusivité sur la 3G

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: 237 online

Le troisième opérateur mobile demande au gouvernement que ses deux ans de monopole sur la 3ème génération comptent à partir du démarrage de ses activités programmé en septembre 2014.

C’est encore un murmure dans les couloirs d’Etoudi, mais ce sera bientôt une mini secousse dans les milieux des télécoms au Cameroun. Des sources bien informées indiquent que Viettel, concessionnaire de la troisième licence de téléphonie mobile au Cameroun, a récemment saisi la présidence de la République pour une demande bien particulière.
L’entreprise vietnamienne sollicite que l’exclusivité de deux ans sur la troisième génération, qui est assortie à sa licence de téléphonie mobile, soit décomptée à partir du lancement effectif de ses activités, programmé pour septembre 2014. Une requête qui ne va pas tarder à hérisser le poil des concurrents en poste, Orange et MTN, en attente urgente de la 3G. Et qui creusera davantage le retard du Cameroun, aujourd’hui parmi les cinq derniers pays africains à n’être pas encore passés à la 3G, alors qu’il était le premier à implémenter le GSM en Afrique.

En effet, c’est à travers un communiqué de presse publié le 10 décembre 2012 par le Ministre des Postes et télécommunications, qu’avait été annoncée l’arrivée de Viettel (70% Viettel Global JSC, basée à Hanoi au Vietnam, et 30% de Bestinver Cameroon, apparteant à Ahmadou Danpoullo, homme d’affaires camerounais) dans l’univers de la téléphonie mobile au Cameroun. En plus de la troisième licence attribuée à 20 milliards de francs CFA, Viettel bénéficiait de la 3G de façon exclusive pendant deux ans, tel que prévu dans le contrat signé avec le gouvernement.

LIRE LA SUITE