http://www.google.fr/imgres?sa=X&biw=1600&bih=796&tbm=isch&tbnid=124HEqOah5_1eM%3A&imgrefurl=http%3A%2F%2Fxksprod.com%2Fv2%2Fdt_portfolio%2Ftrace-tv%2F&docid=S1npeZUQqZyfrM&imgurl=http%3A%2F%2Fxksprod.com%2Fv2%2Fwp-content%2Fuploads%2F2012%2F09%2Flogo-trace1.jpg&w=240&h=240&ei=vRwOU96cJYr_ygOAkoCIDw&zoom=1&iact=rc&dur=583&page=1&start=0&ndsp=27&ved=0CHwQrQMwCg

Trace TV devient… Suédoise !

Tags:

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Jeune Afrique

Le suédois Modern Times Group a annoncé le 25 février un accord pour acquérir 75% de Trace, un groupe de média TV spécialisé sur les musiques urbaines et qui réalise 40% de ses revenus en Afrique.

Modern Times Group (MTG) a annoncé le 25 février avoir signé un accord en vue de l’acquisition de 75% du capital de Trace Partners SAS (Trace TV), un groupe de média dédié à la jeunesse et diffusé dans 130 pays à travers le monde, notamment en Afrique. Une fois l’opération validée par les autorités de contrôle en France, où est basée l’entreprise, le Suédois achètera les parts des trois fonds d’investissement présents au tour de table (Nextstage, Entrepreneur Venture et Citizen Capital) ainsi qu’une partie de celles détenues par les dirigeants. Ces derniers conserveront 25% du capital et Olivier Laouchez, le fondateur, restera aux commandes. Trace TV est valorisée 40 millions d’euros.

50% de part de marché

Née de la rencontre entre le magazine anglo-américain Trace, créé par le Togolais Claude Grunitzky, et MCM Africa, une chaîne du groupe français Lagardère, Trace TV a réalisé en 2013 des ventes d’environ 19,3 millions d’euros, un chiffre en hausse de 23% par an en moyenne depuis cinq ans. Le groupe annonce 37 millions de clients payants en fin d’année contre 27 millions un an plus tôt. Il opère 3 chaines musicales (Trace Urban, Trace Tropical et Trace Africa), une chaîne de sport (Trace Sport Stars) ainsi que la radio Trace FM et un réseau d’opérateur mobile virtuel (Trace Mobile). Il réalise environ 40% de ses revenus en Afrique, un continent stratégique dans son développement.

 

CLIQUEZ ICI POUR LIRE LA SUITE