Camtel aurait les tarifs d’accès à la fibre les plus élevés d’Afrique

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Pascal Fotso

L’expert indépendant Russell Southwood spécialisé sur la question de la fibre optique pense que le monopole de l’opérateur historique dans ce secteur de marché en est l’origine. Il prône une  libéralisation du secteur.

Dans une interview accordée au journal camerounais Le Messager, Russell Southwood, expert indépendant spécialisé de l’Afrique sur la question de la fibre optique, explique que le monopole de Camtel sur la fibre optique est à l’origine des tarifs élevés de gros à l’international et en local. Conséquence, le Cameroun est le pays d’Afrique Sub-saharienne où les tarifs de communications par fibre optique restent les plus élevés.

À travers ses propos, Russel Southwood milite pour une libéralisation de la vente en gros de la fibre optique, exclusivité de Camtel. L’on se rappelle que le 2 décembre 2013, l’entreprise de fourniture de l’énergie électrique, Aes-Sonel, nourrit, l’ambition d’entrer dans ce secteur. Elle a d’ailleurs récemment été condamnée par l’Autorité de régulation des télécommunications à payer une amende de 500 millions de F.Cfa pour installation « frauduleuse » de cette infrastructure.

Plusieurs opérateurs de télécom à l’instar de Mtn Cameroun et Creolink, un fournisseur d’accès Internet, ont aussi à plusieurs reprises tenté d’entrer sur le marché de la fibre optique. Ils avaient entamé la pause de plusieurs kilomètres de fibre avant de recevoir une injonction de l’Art ainsi que des sanctions leur imposant d’arrêter immédiatement les travaux.

Pour Russel Southwood, la libéralisation du marché de la fibre optique crée la concurrence entre les fournisseurs d’infrastructures de télécommunications. Dans plusieurs pays, elle a entraîné la baisse des prix de gros qui a favorisé la baisse des prix de détail.

Pascal FOTSO