15606

Au Cameroun, le passage au numérique inquiète la primature

Tags:

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Camer.be

 

Les experts disent qu’il faut 36 mois pour que le passage de la télévision analogique au numérique soit une réussite. Le comité de pilotage chargé d’élaborer le projet de migration numérique au Cameroun, Cam-Dtv, ne dispose plus que de 17 mois pour atteindre cette exigence qui entre en vigueur le 15 juin 2015.  « Préoccupé par le manque de résultats probants » de ce comité, M. Yang Philémon le Premier ministre a organisé une réunion a organisé une réunion restreinte le 21 novembre 2013 « pour s’inquiéter d’une part, du retard pris pour la sélection des cabinets conseils, préalable au recrutement du partenaire stratégique chargé de l’implantation de l’infrastructure numérique, d’autre part de la difficulté pour le comité d’obtenir les moyens inscrits dans son budget .»

C’est ce que rapporte M. Louis Paul Motaze, secrétaire général à la primature (Sg-Pm) et par ailleurs président du Cam-Dtv, au cours de la 2e session du compte de pilotage tenue à l’immeuble étoile, le 27 janvier 2014.

Si les propos de M. Louis Paul Motaze n’étaient peut-être pas un passage de savon, en forme, à l’endroit des ministres présents à cette réunion (Issa Tchiroma de la Communication, Biyiti bi Essam, des Postes et Télécommunications, Ama Tutu Muna de la Culture), et du directeur général de la Crtv, M. amadou Vamoulké, cela en avait tout l’air.

S’adressant toujours aux membres du gouvernement, membres du comité qu’il préside, M. Motaze ajoute : « le Premier ministre déplore par conséquent ce qu’il considère comme un manque d’engagement de la part de certaines administrations, qui loin de jouer le rôle de facilitateur attendu d’elles, endossent plutôt celui de censeur retardant inutilement l’accomplissement des missions placées auprès de lui ».

 

LIRE LA SUITE ICI