Interconnexion

Les chantiers de la fibre optique en Afrique

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Abidjan.net

 

C’est un grand projet d’infrastructure intégrateur conçu pour relier dans un premier temps les réseaux des télécommunications des pays de la Cemac que sont le Cameroun, le Tchad, la Centrafrique, le Gabon, la République du Congo, la Guinée Équatoriale. Puis, São Tomé & Principe, la République démocratique du Congo, l’Angola et le Burundi, membres de la CEEAC. Le projet a été décidé en mai 2007 lors du sommet des chefs d’Etat de la Cemac à N’Djamena. L’idée, c’était que les différents pays puissent accéder au câble sous-marin de fibre optique SAT-3, et à bien d’autres comme le câble Africa Coast Europe (ACE), à partir de points d’atterrissement sur la côte camerounaise et ailleurs. Lancé officiellement en 2010 à Yaoundé, le projet CAB bénéficie de l’appui de partenaires tels que la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque islamique de développement et l’Union africaine, qui joue le rôle de facilitateur de la coopération entre Etats et d’harmonisateur des politiques. La première étape du CAB a été découpée en quatre phases. Chacune de ces phases consiste en l’équipement des différents pays membres en ressources humaines qualifiées, financières et techniques.

 

LA SUITE DE L’ARTICLE EN CLIQUANT ICI