revo

Le Cameroun fête 10 ans de révolution numérique

Tags:

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Cameroon Info

Par Pierre Amougou, Nadine Bella et Michel T

Les notions de technologies de l’information et de la communication (Tic) et de nouvelles technologies de l’information et de la communication (Ntic) (en anglais, Information and communication technologies ou Télématique en français) regroupent les techniques utilisées dans le traitement et la transmission des informations, principalement de l’informatique, de l’Internet et des télécommunications. En effet, le rapprochement de l’informatique et des télécommunications, dans la dernière décennie du XXè siècle a bénéficié de la miniaturisation des composants, permettant de produire des appareils «multifonctions» à des prix accessibles, dès les années 2000. Avec le développement d’Internet et du Web 2.0, les usages des Tic se sont développés et la grande majorité des citoyens utilise ces outils pour accéder à l’information. Un grand nombre d’internautes, via des sites, des blogs ou des projets ajoutent de l’information à l’Internet. Le nombre de services disponibles explose, et génère des emplois liés à ces technologies, notamment dans les pays occidentaux. Il convient de relever que, dans cette explosion des Tic, l’Afrique en général et le Cameroun en particulier occupe le dernier wagon.

Les emplois de la filière.

Ils nécessitent de plus en plus de compétences de communication, de marketing et de vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Cela entraîne de nombreuses modifications dans les profils professionnels recherchés par les entreprises selon l’Observatoire International des Métiers Internet, qui analyse les profils et les compétences recherchés par le marché de l’emploi. Les usages des Tic ne cessent de s’étendre, sur¬tout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. De l’agriculture de précision et de la gestion de la forêt (traçabilité des bois pour lutter contre le trafic), au contrôle global de l’environnement planétaire ou de la biodiversité, à la démocratie participative (Tic au service du développement durable) en passant par le commerce, la télé-médecine, l’information, la gestion de multiples bases de données, la bourse, la robotique et les usages militaires, sans oublier l’aide aux handicapés (dont aveugles qui utilisent des synthétiseurs vocaux avancés ainsi que des plages braille éphémère), les Tic tendent à prendre une place croissante dans la vie humaine et le fonctionnement des sociétés.

LIRE LA SUITE SUR LE SITE DE CAMEROON-INFO