Les médias sénégalais en deuil : adieu cher Ben Bass

Tags:

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Afrikakom

Les médias sénégalais sont en deuil, suite au décès du magnat autodidacte Ben Bass survenu hier dans la matinée, à son domicile.

Pour moi, c’est une page qui se tourne dans notre paysage audiovisuel africain.

Ben Bass, avec qui j’échangeais et collaborais depuis plus d’une vingtaine d’années, fut l’un de mes premiers « maître » en matière d’audiovisuel. Car Ben Bass voulait savoir tout faire.

A la fin des années 90, il me souvient qu’il venait à mon bureau finaliser ses commandes, puis filait dans l’entrepôt où il entretenait, avec les magasiniers, des relations plus que joviales. Il voulait tout contrôler, tout vérifier. Jusqu’à la façon d’empaqueter des antennes paraboliques de grand diamètre, jusqu’au choix des palettes, à la couleur du film de protection… Ben Bass ne laissait rien au hasard.

Bon vivant, parfois coquin, défiant les normes souvent trop sérieuses de notre métier, Ben Bass adorait déstabiliser ses interlocuteurs peu scrupuleux en usant de méthodes plutôt controversées. A ceux qui n’obtenaient pas son respect, il les faisait s’installer seuls dans son grand bureau, laissant la télévision allumée sur une chaîne diffusant… des programmes grivois ! Cette légende fit rapidement le tour de l’Afrique, et fit rire de nombreux professionnels dans les salons feutrés des séminaires de l’audiovisuel.

Mais Ben Bass, c’était surtout un homme de parole, un homme de principes. En près de 20 ans de métier, il a toujours respecté stricto sensu ses engagements. En tous cas vis à vis de moi. Avec lui, pas besoin de lourds contrats; un simple appel téléphonique suffisait. Entre nous, une vraie confiance régnait.

Ben Bass, vieux père, que la terre te soit légère. Tu vas nous manquer.

S.L.

 

A lire aussi : cet article bien documenté paru ce jour sur le journal sénégalais « LE QUOTIDIEN »

(cliquer sur l'image)