Maroc Telecom consolide son assise en Afrique

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Au fait Maroc

vec un chiffre d’affaires de 29,85 milliards de dirhams en 2012, auquel les filiales des pays de l’Afrique de l’Ouest ont contribué à hauteur de 23%, Maroc Telecom consolide son assise dans cette région du continent. Le leader national en télécommunications l’est désormais également en Mauritanie et au Burkina Faso. Il convoite aussi les marchés d’autres pays comme le Cameroun et le Sénégal.

Maroc Telecom a présenté son bilan 2012, jeudi à Casablanca.

Le leader national en télécommunications a fait un chiffre d’affaires de 29,85 milliards de dirhams durant l’année écoulée, soit près de 99 millions de dirhams de moins qu’en 2011 (30,84 milliards de dirhams).

Les filiales africaines de l’entreprise ont contribué à hauteur de 23% dans ce chiffre d’affaires, en hausse de 18% dans les quatre pays du continent où Maroc Telecom est présent: Gabon (Gabon Telecom), Mauritanie (Mauritel), Mali (Sotelma) et Burkina Faso (Onatel). En 2009, cette contribution n’était que de 14% du chiffre d’affaires de Maroc Telecom.

Gabon Telecom a connu une croissance de 46,1% avec une part de marché de 31,9% en 2012.

En Mauritanie, la filiale de Maroc Telecom est le leader premier opérateur national avec 61,5% de part de marché en 2012.

Onatel, la filiale au Burkina Faso acquise en 2006, est devenue aussi le premier opérateur avec une part de marché de 46% en 2012.

Une part de marché qui s’est établie à 41,2% au Mali, avec une croissance dans l’année de 37%, malgré l’invasion islamiste dans le nord de ce pays.

Meilleure plateforme africaine

Ce succès en Afrique de l’Ouest, Maroc Telecom le doit à l’exportation de son modèle dans cette partie du continent, s’est réjoui Abdeslam Ahizoune, le président de son directoire.

“En Afrique, c’est le modèle Maroc Telecom qui est exporté avec une priorité aux investissements dans les infrastructures, ce qu’il y a de mieux en télécommunications, et la couverture du territoire. Maroc Telecom possède la plateforme africaine la plus performante.”

Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom

En 2013, le leader national en télécommunications entend accroître sa croissance dans tous les pays africains où il est présent, et optimiser les coûts, selon M. Ahizoune.

Maroc Telecom a également en ligne de mire d’autres pays dans le cadre de son développement en Afrique. Abdeslam Ahizoune a fait savoir que “Maroc Telecom a répondu à un appel d’offres pour une licence au Cameroun”, malheureusement octroyé à un opérateur vietnamien.

Mais à l’en croire, l’entreprise n’hésitera pas à souscrire à un nouvel appel d’offres dans ce pays où le marché reste ouvert, de même qu’au Sénégal.

Lire la suite