Attribution d’une troisième licence au Mali : Alpha Télécom ? Je suis à l’écoute.

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: Malijet

Le paysage de la communication s’accroit au pas de course dans notre pays. En effet, après Malitel, Orange MALI, une 3ème licence de téléphonie Mobile vient d’être attribuée par le Mali à Alpha Télécom. La signature de la convention pour une longévité de 15 ans entre le gouvernement de la République Mali, le Consortium Planor et Monaco Télécom s’est déroulée le 12 février dernier. Le projet est ambitieux, car la valeur de l’investissement s’élève à plus 55 milliards FCFA. Avec l’arrivée d’Alpha Télécom au Mali, le Ministre Bréhima Tolo de la poste et des nouvelles technologies était aux anges. Pour lui, cette 3ème licence permet sans nul doute d’augmenter la télé densité et de faire baisser les tarifs liés à la communication.

L’extension du paysage de la communication avec une 3ème  licence à ALPHA TELECOM pour un financement de 55,1 milliards, remonte au mois de septembre 2012. En effet, 5 mois jour pour jour, après la décision prise en conseil des ministres, intervient la signature de la convention entre le gouvernement du Mali et le Consortium Planor et Monaco Télécom. C’était le 12 février dernier, dans la salle de conférence du ministère de la poste et des nouvelles technologies que dirige M.Bréhima Tolo.

Le jeu  en vaut la chandelle. En effet, Comme il fallait s’y attendre, lors de la signature de cette  convention  plusieurs membres du gouvernement  avaient répondu présents. Notamment, les  ministres de l’Economie, des Finances et du Budget, Tiéna Coulibaly, du Logement, des Affaires Foncières et de l’Urbanisme, David Sagara et enfin  celui  de la Communication, Manga Dembélé qui est le porte-parole du gouvernement et plusieurs autres personnalités dont le Dr Choguel K.MAIGA, Directeur de l’AMRPT.

Dans son intervention, le Directeur général de Planor-Afrique, Abdoulaye Compaoré, loin de dissimuler sa satisfaction a dit ceci : « Nous intégrons, ce jour  et avec votre caution, le marché malien dans un secteur stratégique et hautement compétitif en tant que troisième entrant mais avec l’ambition de construire un réseau de classe internationale et de fournir des services de qualité accessibles à tous » a-t-il affirmé.

Lire la suite