RDC : dure (télé)réalité pour Marius Muhunga

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Jeune Afrique

Après cinq émissions, lâché par son sponsor, le producteur et animateur congolais a dû suspendre « Tout est possible ». Mais la star du petit écran n’a pas dit son dernier mot.

Se servir de sa notoriété pour aider les personnes en difficulté. C’est le pari relevé par Marius Muhunga, qui a lancé à Kinshasa, en janvier 2012, une émission de téléréalité baptisée Tout est possible, diffusée sur Congoweb TV jusqu’en avril. « Je me suis inspiré du reality TV américain Les Maçons du coeur, que j’ai adapté à la congolaise », raconte le producteur et présentateur vedette. Alors que la situation sociale ne cesse de se dégrader en RDC, Muhunga, directeur de la société de production audiovisuelle Pro-Image depuis 2009, a choisi, micro et caméra à la main, d’établir un pont entre les Congolais. « Le concept de l’émission consiste à sélectionner une personne parmi les nécessiteux puis à trouver, grâce à mon propre carnet d’adresses, un « parrain » pouvant lui venir en aide. »

Marius Muhunga, dit MM, s’est tourné vers un opérateur de télécommunications implanté en RDC (Tigo) pour supporter le coût de production et de diffusion de la première saison de l’émission. En échange, les potentiels bénéficiaires de l’émission devaient envoyer leur candidature et le résumé de leurs « difficultés quotidiennes » via les services de l’opérateur sponsor.

Il a adapté à la sauce kinoise le programme américain « Les maçons du coeur ».

Les récits les plus frappants ont été retenus, diffusés et soumis aux donateurs pressentis. Tel celui de cette veuve, mère de cinq enfants, chassée par la famille de son défunt mari et qui vivait dans la rue depuis deux ans. « Elle a accepté de se laisser filmer dans sa situation et nous lui avons trouvé un bienfaiteur qui a réglé son loyer annuel et lui a versé 700 dollars pour lui permettre de démarrer une activité commerciale. »

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Médias : l’autre révolution | RDC : dure (télé)réalité pour Marius Muhunga | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique