Madagascar: Archives – Il faut sauver le fonds audiovisuel

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Allafrica.com

La Journée mondiale du patrimoine audiovisuel permet de mettre la lumière sur la FL@H, la seule structure dans l’Afrique de l’Est et l’océan Indien se souciant de la sauvegarde du fonds audiovisuel. Ces archives sont la mémoire de la nation et constituent des trésors inestimables. Le manque de moyens pour leur stockage et les soubresauts politiques risquent de nous les faire perdre à jamais.

Ce n’est plus du cinéma. Le 27 octobre est consacré par l’Unesco Journée mondiale du patrimoine audiovisuel. Une journée pour attirer, encore une fois,

l’attention du public sur la nécessité de prendre des mesures urgentes et de reconnaître l’importance des documents audiovisuels. Le thème se veut de plus en plus alarmant : « La mémoire du patrimoine audiovisuel Le temps est compté ».

Les archives audiovisuelles malgaches n’échappent pas à l’usure du temps. Malgré les efforts de l’association Fanajariana Lova @ Haino aman-jery (FL@H) dans leur restauration et dans leur préservation, le volume de travail reste immense. Depuis avril 2011, l’association a dû arrêter le traiteme

nt des films argentiques, faute d’un télécinéma fonctionnel.

« A l’issue d’un appel lancé à Turin Italie en 2011, nous avons bénéficié d’un don d’un télécinéma FDL 90 de la part de la Radio télévision belge francophone (RTBF). Le matériel arrivera le 3 novembre. Nous allons pouvoir reprendre nos activités à partir du début du mois prochain », confie Monique Juliette Razafy Rahajarizafy, présidente de l’association FL@H.

Les archives principales des XXè et XXIè siècles sont enregistrées dans des documents vidéos et audios. A cause de la méconnaissance de la valeur des archives et de l’absence d’une culture des archives, Madagascar a perdu une grande partie de ses archives audiovisuelles, délibérément, par défaut de stockage ou tout simplement par faute de moyens matériels et financiers.