L’Afrique du Sud va développer un nouveau satellite haute-résolution

Publié par & dans la catégorie TIC.

Source: CRI Online

L’Afrique du Sud développera un nouveau satellite haute-résolution pour servir la croissance économique, a rapporté lundi un média local.

Le ministre sud-africain des Sciences et Technologies, Naledi Pandor, a annoncé cette nouvelle dans un discours au parlement sur la question du développement spatial, a rapporté la South African Broadcasting Company.

Dans le cadre de la stratégie du gouvernement pour promouvoir le développement économique, l’Afrique du Sud tend à développer le nouveau satellite d’observation de la terre en quatre ans et demi, pour un coût approximatif de 450 millions de rands (environ 54 millions de dollars américains), selon le ministre.

Le nouveau satellite sera envoyé sur une orbite basse de la terre pour fournir des images hautes-résolutions destinées aux programmes de changement climatique et de gestion des catastrophes, qui seront cruciaux pour l’industrie, l’agriculture et la pêche, donc pour la croissance économique.

Le projet coïncidera avec la stratégie de développement social du pays, qui s’efforce d’utiliser la technologie satellitaire pour aider à améliorer le quotidien de la population et à réduire les dégâts causés par les catastrophes naturelles dans le pays et la région.

Le ministre a expliqué que le nouveau plan faisait partie du projet de satellite pour la gestion de l’environnement et des ressources naturelles (ARM), constellation de trois satellites ou plus pour observer les ressources naturelles et surveiller le changement climatique sur le continent africain.

L’accord sur la formation de l’ARM a été atteint en 2009 entre l’Afrique du Sud et d’autres pays africains, nommément le Nigeria, l’Algérie et le Kenya.

Il est estimé qu’une vingtaine de satellites couvrant l’Afrique seront envoyés dans l’espace dans les prochaines années pour répondre aux besoins du continent.