Journée mondiale du patrimoine audiovisuel

Publié par & dans la catégorie Médias.

Source: Le potentiel

Le Potentiel (Kinshasa)Par Mimi Tayele, 24 Octobre 2012

Le 27 octobre sera célébré la journée mondiale du patrimoine audiovisuel. Cette journée a été initiée depuis 2007 à l’initiative de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation et la science (UNESCO), en vue de promouvoir la valeur du patrimoine audiovisuel à protéger.

Selon l’Organisation des Nations unies pour l’éducation et la science (UNESCO), les principales archives des 20è et 21èmes siècles sont constituées de documents audiovisuels, films, émissions télévisées et enregistrements radio. Cette évidence a amené cette Organisation des Nations unies à réfléchir, dès 2007, à la création d’une journée mondiale consacrée à ce phénomène en coopération avec le Conseil de coordination des associations d’archives audiovisuelles (CCAAA) et d’autres partenaires.

La date retenue du 27 octobre est hautement symbolique, puisque c’est le 27 octobre 1980 que la conférence générale de l’UNESCO adoptait une recommandation portant sur la sauvegarde et la conservation des images en mouvement, marquant ainsi l’importance culturelle et historique des archives cinématographiques et télévisuelles, indique l’UNESCO.

Elle fait remarquer également qu’à l’ère du tout numérique, la conscience de la fragilité de notre patrimoine enregistré est encore trop faible et les spécialistes estiment que nous ne disposons pas de plus de 10 ou 15 ans pour assurer la pérennité de ces archives sonores et visuelles. Tout en soulignant que les objectifs de l’UNESCO sont ambitieux puisqu’ils visent à constituer la mémoire du monde.

L’UNESCO fait savoir que les enregistrements sonores et les images en mouvement sont extrêmement vulnérables, on peut les détruire en un instant et délibérément. Et qu’emblématique du XXè siècle, le patrimoine audiovisuel peut disparaître à tout jamais par négligence ou en raison de la dégradation naturelle et de l’obsolescence technologique, ajoute-t-elle. La prise de conscience publique de l’importance de la préservation de ces documents doit se faire et la Journée mondiale du patrimoine audiovisuel a pour vocation de servir de plate-forme pour mener des actions de sensibilisation à l’échelle planétaire, précise l’UNESCO.

Lire la suite