TIC |Côte d'Ivoire : Le ministre de la poste et des TIC s'inspire en Chine

Publié par & dans la catégorie TIC.

Bruno Nabagné Koné, ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication vient d’effectuer (du 25 au 31 mai 2012) une visite de travail en Chine. Une occasion pour le porte-parole du gouvernement de s’imprégner des réalités technologiques chinoises, principalement de la multinationale Huawei Technologies.

Un des premiers fournisseurs mondiaux de réseaux de la nouvelle génération pour les opérateurs télécoms, la technologie Huawei intéresse le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication. Lors de son séjour en Chine (25 au 31 mai 2012), il en a profité pour s’imprégner de l’expertise, du potentiel et des capacités techniques de ce partenaire chinois.

Assisté par SEM. Alain Nicaise Papatchi Coffie, Ambassadeur de Côte d’Ivoire en Chine, il a visité le Centre de Recherche et de Développement de Huawei Technologies à Shenzen, où il a pu apprécier la qualité et les différentes solutions technologiques proposées aux gouvernements en matière de sécurité publique, d’e-gouvernement, de transmission de données et les nouveaux produits de la société.

Cette visite a été aussi l’occasion pour le ministre Bruno Koné et le Vice-Président de Huawei Technologies, M. Junfeng Guo, de procéder à la signature de deux protocoles d’accord portant d’une part, sur le projet du réseau national de transmission par fibre optique et d’autre part, sur le projet E-Côte d’Ivoire. Dans la perspective du renforcement de la coopération, le ministre de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication a adressé une invitation au Vice-président de Huawei Technologies à visiter la Côte d’Ivoire.

Il a été également question de la possibilité d’ouvrir en Afrique de l’Ouest, un Centre régional de recherche, d’innovation et de formation. Au souhait exprimé par le ministre de voir ce projet réalisé en Côte d’Ivoire, les responsables de Huawei Technologies ont marqué leur accord de principe. Outre le protocole d’accord obtenu par Bruno Koné, plusieurs contacts ont pu être noués au cours de sa visite.

HK

L’intelligent d’Abidjan/13/06/2012