COM : A Libreville, des experts tablent sur le nouvel envol de la communication

Publié par & dans la catégorie Communication.

Libreville – Le Premier Ministre gabonais, Raymond Ndong Sima a présidé, le lundi 18 juin 2012 à Libreville, la cérémonie d’ouverture du 13ème Forum sur la Régulation des Télécommunications /TIC et le Partenariat en Afrique (FTRA 2012) qui regroupe plusieurs experts de la Télécommunication venus des quatre coins du continent. A constaté Infos Gabon.

Lors de la séance d’ouverture de ce Forum dont le thème est « Migration de la télévision analogique vers la télévision numérique : partage d’expérience, stratégies de migration et dividende numérique », plusieurs allocutions ont été prononcées par les différents orateurs.

Le premier à prendre la parole fut le Président du Conseil de Régulation des Communications Electronique et des Postes gabonais, M. Lin Mombo qui, dans son intervention, a indiqué qu’au sortir de cette rencontre, il devrait avoir une fluidité dans la gestion des informations sur les réseaux de fréquences. Il a déclaré qu’après Banjul en Gambie, la rencontre de Libreville se veut un lieu d’échanges entre les experts de la Télécommunication et des Nouvelles Technologies de l’Information.

Le Docteur Jones Killimbé, Directeur Général de RASCOM et président du groupe de travail régional sur les questions du secteur privé en Afrique a pour sa part, estimé que les assises de la capitale gabonaise jettent les bases d’un nouvel envol de la communication en Afrique.

Il a déclaré que le continent devra prendre une place prépondérante dans le concert des nations émergentes en matière de télécommunications. Les orateurs tels que le représentant du Directeur Général RURA Rwanda, François Régis Gatarayiha, le représentant du Secrétaire Général de l’Union Africaine des Télécommunications (UIT/BDT) ont tous abordé dans le sens de l’amélioration du service télécommunication sur le continent.

Aussi, ont-ils appelé pour une rencontre de donner et du recevoir entre les experts venus des quatre coins du continent.

Au terme de ces allocutions, le Chef du Gouvernement gabonais, Raymond Ndong Sima a indiqué que le thème de ces assises trouvait sa raison dans l’un des piliers contenu dans le projet de société du Chef de l’Etat gabonais, à savoir, « le Gabon des services ».

Pour Raymond Ndong Sima, ce pilier consacre la volonté du N°1 gabonais de faire du Gabon, une référence en matière de services financiers, de nouvelles technologies de l’information, des métiers de l’économie verte, de l’enseignement et de la santé.

S’adressant aux différentes personnalités venues prendre part à cette rencontre, le Chef du Gouvernement gabonais leur a dit que la généralisation de l’économie numérique accélérera le saut qualitatif dans les divers aspects du développement humain, et contribuera davantage au rapprochement des nations ainsi qu’à une intégration harmonieuse et accélérée des économies africaines.

Il a aussi déclaré que la vision à terme des autorités gabonaises était de moderniser la diffusion de la radio et de la télévision sur l’ensemble du territoire national par l’introduction de la Télévision Numérique de Terre (TNT) et la transition vers la radiodiffusion sonore numérique de terre.

Le Premier Ministre gabonais a par ailleurs laissé entendre que les autorités gabonaises, à l’instar des autres pays membres de l’UIT, veulent relever le défi de l’arrêt complet de la télévision analogique d’ici à juin 2015. Une date selon lui, qui nécessite des expériences des différents pays membres au cours des présents travaux.

Aussi, les présentes assises sont, selon Raymond Ndong Sima, une source d’espoir pour les pays membres, ainsi que les populations dont une frange importante dans les villes et les zones rurales en encore exclues des bénéfices de la société de l’information.

La rencontre de la capitale gabonaise qui se poursuit par des travaux en ateliers s’achèvera le mercredi 20 juin prochain.

FIN/INFOSGABON/MM/PK/2012

© Copyright Infos Gabon