TIC : Une réunion au Bénin pour un rabais des coûts de la communication

Publié par & dans la catégorie TIC.

Réunion régionale du Groupe Sg3rg-Afr à Cotonou : Pour un rabais raisonnable des coûts et tarifs de la communication

Les travaux du séminaire régional sur les coûts et tarifs dans les pays membres du Groupe régional pour l’Afrique (Sg3rg-Afr) se déroulent depuis hier mardi 8 mai 2012 à Azalaï hôtel de la plage à Cotonou. Plus de trente pays d’Afrique participent à cette rencontre qui prend fin ce vendredi 11 mai 2012. Pendant quatre jours, les participants des différents pays auront à partager leurs expériences et jeter un œil sur le chemin parcouru en vue de lendemains meilleurs pour les Technologies de l’information et de la communication (Tic) dans les pays respectifs.

Aux dires du Président de l’Autorité transitoire de régulation des postes des télécommunications (Atrpt), Firmin Djimènou, ces assises permettront de recueillir les suggestions et propositions pour que l’Afrique soit désormais en mesure de relever les défis du développement des télécommunications. Tout comme le représentant de l’International télécommunication Union (Itu), le Secrétaire général de Africain télécommunication Union (Atu) a reconnu que dans les cinq dernières années l’Afrique a effectué une avancée notable pour le rabais des coûts et tarifs de la communication. Toutefois , ils ont signalé que de nombreux défis restent à relever.

Cette rencontre selon eux, sera l’occasion de refaire les bases pour que l’Afrique donne les mêmes services en matière de communication que les autres pays du monde. Dix sessions sont prévues pour quatre communications qui vont meubler cette rencontre. Il s’agit, entre autres, de : « Tarification des services larges bandes », « Impact des réseaux sociaux », « Taxation des services »  et « Mise en place des points d’échange internet ».

Le Directeur de Cabinet du Ministre de la communication et des technologies de l’Information et de la communication Wilfried Martin, ouvrant les travaux, a décerné un satisfecit à l’Atrpt pour avoir réussi l’organisation de ces assises. « Le souhait du gouvernement béninois est de voir la rencontre accoucher de bonnes recommandations pour une Afrique prospère en matière de télécommunications », a-t-il dit pour finir.

Source