TIC | Gabon : La régulation des télécommunications s'invite à Libreville

Publié par & dans la catégorie TIC.

GABON – LIBREVILLE LE 7 MAI 2012 – KOACINAUTE – Dans la perspective de faire du Gabon un pays émergent aux alentours de 2025, L’Agence de Régulation des Communications Electroniques et des Postes (ARCEP) a annoncé la tenue à Libreville du 13ème Forum sur la Régulation des Télécommunications/TIC et le partenariat en Afrique (FTRA2012). A-t-on appris de source officielle.

Ce forum permettra aux régulateurs de pays africains, aux fournisseurs et fabricants de matériels de télécommunications du monde entier, d’échanger afin de réussir cette migration, tout en optimisant l’usage de nouveaux services grâce au redéploiement des bandes de fréquences issues du dividende numérique.

Selon l’ARCEP, les assises de juin porteront sur partage d’expériences, les stratégies de migration et dividende numérique.

Pour respecter le délai prescrit par l’UIT fixant l’arrêt complet de la télévision analogique terrestre dans certaines régions du monde (juin 2015), l’ARCEP va axer ses activités sur la migration de la télévision au Gabon de l’analogique vers la télévision numérique.

Le passage de la télévision analogique à la télévision numérique avec dividende numérique qui en résulte, constitue un enjeu majeur pour l’économie numérique en Afrique.

L’utilisation de ce dividende numérique offre de grandes opportunités pour le déploiement de nouveaux services particulièrement dans les communications mobiles large bande qui représentent un grand intérêt pour les populations africaines.

Selon les responsables de l’ARCEP, les récentes évolutions technologiques permettent désormais de rationaliser et d’optimiser l’utilisation de bandes de fréquences étant donné que la diffusion numérique est moins consommatrice en bandes de fréquences que la diffusion analogique.

Source