TIC | SES propose une plate-forme sur satellite aux chaînes de télévision congolaises

Publié par & dans la catégorie TIC.

La RDC pourrait disposer d’une plate-forme avec près de 50 chaînes de radio et de télévision congolaises sur satellite. Le projet a été présenté au cours d’une conférence de presse le mercredi 4 avril au Grand Hôtel Kinshasa. La mise en place de la plate-forme devrait se faire grâce à une collaboration entre SES et Microcom.

Le projet a été rendu possible par le lancement par SES d’un nouveau satellite, le SES-4 en remplacement de NSS-7 dont la couverture ne concernait que l’Afrique de l’Ouest. Le nouveau satellite offre la possibilité d’une large couverture, du Sénégal au Djibouti en passant par le Rwanda, le Burundi et Lubumbashi. Le SES a été officiellement lancé dans la nuit du 26 au 27 décembre 2011. Il devra être opérationnel dans deux semaines. Tandis que la mise en place de la plate-forme congolaise peut être effective dans 3 mois.
«En tant qu’entreprise, SES consacre des ressources considérables au continent africain pour permettre aux gouvernements de trouver des solutions appropriées à cette migration. Nous bénéficions, en outre, d’une riche expérience en la matière après avoir aidé les pays européens à migrer vers le tout numérique», a fait savoir Ibrahim Guimba Saidou récemment nommé directeur de la zone Afrique pour SES.

La technologie proposée par l’opérateur présente aussi beaucoup d’avantages en termes de qualité du signal qui reste meilleur quelles que soient les conditions atmosphériques. Le système permet de relier tous les coins couverts par le faisceau. Avec un coût à la portée de toutes les bourses, il s’adresse aux masses et non à l’élite comme il en est le cas aujourd’hui. L’objectif est de développer des chaînes de radio et télévision africaines. SES opère en Afrique depuis près d’une dizaine d’années. En Afrique de l’Ouest, Afrique de l’Est et en Afrique australe, il a réussi à développer des plate-formes similaires comme Zuku au Kenya, Multitv au Ghana, Top TV en Afrique du Sud. Dans plusieurs pays d’Afrique francophone, il distribue des programmes du groupe Canal plus horizons.
TECHNOLOGIE AVANT-GARDISTE

SES est un opérateur satellitaire de tout premier plan mondial, avec une flotte de 50 satellites géostationnaires. L’entreprise fournit des services de communication par satellite aux télédiffuseurs, aux prestataires des services d’information et Internet, aux opérateurs des réseaux fixes et mobiles, ainsi qu’aux entreprises et organisations gouvernementales du monde entier.

SES se fait fort d’établir des relations commerciales durables, une qualité de service exemplaire et un niveau d’excellence dans l’industrie de la télédiffusion. D’horizons culturels divers, les équipes régionales de SES sont présentes partout dans le monde et travaillent en lien étroit avec les clients pour satisfaire au mieux leurs besoins spécifiques de services et de largeurs de bande satellitaires. SES détient des participations dans Ciel au Canada et QuetzSat au Mexique, ainsi qu’une participation stratégique dans l’infrastructure satellitaire de démarrage O3b Networks. Jusqu’à l’horizon 2014, la société se propose de mettre sur orbite 10 satellites en cours de construction entre 2011 et 2014. Quatre seront destinés à l’Afrique à l’échéance 2014.

BIENVENU MARIE BAKUMANYA