TIC : Maroc Télécom affirme ses ambitions

Publié par & dans la catégorie TIC.

Présent dans cinq pays africains, le groupe marocain doit faire face à de nombreux défis pour maintenir sa croissance et s’étendre.

Le grand patron expose ici sa politique d’innovation.

Avec ses trois mâts bientôt installés à son sommet, elle dépassera les 135 m… À Rabat, la tour du futur siège de Maroc Télécom est déjà visible de très loin. Plus qu’une source de fierté pour l’opérateur chérifien né en 1998 et toujours leader dans son pays, le bâtiment s’impose comme le symbole d’un groupe qui a su s’affranchir des frontières. En s’installant en Mauritanie il y a une décennie, Maroc Télécom a ouvert la voie. Depuis, il a poursuivi son expansion au Gabon, au Burkina Faso et au Mali. Ces quatre filiales représentent désormais 20 % de ses revenus.

C’est pourtant dans un immeuble modeste, à quelques pas de la tour flambant neuve, qu’Abdeslam Ahizoune a reçu Jeune Afrique. Un oeil sur les championnats du monde d’athlétisme en salle – il préside aussi la Fédération royale marocaine -, le grand patron amazigh règne en maître. Il est certes entouré de collaborateurs sur lesquels il dit s’appuyer en permanence, mais, pour beaucoup, Maroc Télécom, c’est lui. Ancien ministre des Télécommunications, il est à l’origine de l’opérateur public, qu’il dirige toujours, même si l’actionnaire majoritaire se nomme désormais Vivendi.

Un an après l’affaire Bénin Télécoms, qui avait vu le groupe marocain en position d’adjudicataire provisoire avant que le gouvernement béninois ne fasse mystérieusement marche arrière, Abdeslam Ahizoune livre les ambitions de Maroc Télécom, dont le rôle ne se limitera plus à la seule reprise d’opérateurs nationaux en difficulté. Rachat de concurrents et nouvelles licences sont au programme… Ses banquiers d’affaires étudient en permanence les opportunités. Parmi celles-ci, le rachat du suédois Millicom, déjà présent dans sept pays africains (Sénégal, Tchad, RDC, Ghana…) avec sa marque Tigo.

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Abdeslam Ahizoune : « Maroc Télécom n’exclut aucune cible sur le continent »