MEDIAS : La problématique des droits TV sportifs en Afrique

Publié par & dans la catégorie Médias.

Sporinform – Bamako (Mali) – La problématique des droits de télévision qui se pose avec acuité en Afrique s’est invitée au menu des discussions de la 6ème Convention internationale du sport en Afrique (CISA) tenu du 1er au 3 mars 2012 à Bamako, au Mali. A travers un thème intitulé «Le sport, vecteur de développement d’une chaîne de télévision », l’accent a été mis sur l’importance de la couverture télévisuelle des évènements  sportifs ainsi que les intérêts économiques liés à cette activité.

A cet effet, la subordination de la diffusion des images des grands rendez-vous sportifs à l’acquisition de droits de télévision pose problème. Obligation que seules les chaînes publiques parviennent à satisfaire, contrairement aux chaînes privées. «Certes, nous perdons l’audience au cours de ces grands événements mais il faut faire avec. Nous sommes des structures privées et faisons du business.  A quoi bon de payer des droits de télévision qui reviennent chers quand on sait que cela ne va rien rapporter ?», a fait remarquer un directeur d’une chaine privée nigériane.

Les revenus générés par la diffusion de grandes manifestations sportives profitent également plus au service public qu’au privé. L’exemple le plus frappant est le Sénégal, où le chiffre d’affaires tiré du sport est estimé à près d’un milliard de francs CFA pour la chaine de télévision publique, la RTS. Une manne en grande partie produite par la lutte, selon CheikhTidiane Fall, un journaliste intervenant sur ce thème. Alors que chez les télés privées se contentent de la portions congrues.

Jean-Marie ELO (Envoyé spécial)