COTE D'IVOIRE : Microsoft forme des journalistes aux TIC

Publié par & dans la catégorie Communication.

Mettant au cœur des ses priorités la formation des journalistes en informatique et en technologies de la communication, Microsoft Afrique de L’Ouest et du Centre à organisé sa troisième session de formation à l’intention de journalistes ivoiriens.
Le 28 mars 2012, la direction de Microsoft Afrique de l’Ouest et du Centre (WCA) a organisé sa troisième session de formation destinée à des journalistes représentant des médias nationaux. La rencontre a rassemblé une dizaine de journalistes parmi lesquels des journalistes de la presse électronique, de la presse écrite et le responsable du service informatique de Fraternité Matin. Cette initiative s’inscrit dans la stratégie de Microsoft WCA visant à mettre les journalistes à niveau en matière d’usage des technologies de l’information.
Dans son mot de bienvenue, Mme Ndee Uwadoka, Marketing Manager à Microsoft WCA a situé le contexte de cette formation en expliquant que « l’évènement est une rencontre avec les journalistes pour les informer des nouveautés technologiques et pour leur montrer comment la technologie peut améliorer leur manière de travailler en équipe, de sorte à leur permettre de respecter leur engagement vis-à-vis de leurs lecteurs.» « C’est aussi une opportunité pour souligner les avantages que les usagers ont à utiliser des produits et logiciels originaux» a-t-elle précisé.
Cette formation, qui a vu la participation du responsable du service technique de Fraternité Matin a permis d’initier les participants à Microsoft Africa Pack, qui est une suite de logiciels gratuits (Windows Live, Explorer 9, Essentials Sécurity) dont les applications sont susceptibles de faciliter le travail des journalistes au quotidien.
En effet, le formateur du jour, M. Mika, Responsable Grands Comptes à Microsoft WCA a, dans sa présentation, démontré comment ces logiciels permettaient aux journalistes de collecter, traiter et diffuser l’information. Il a, par la suite, donné quelques pistes sur comment ils pouvaient créer eux-mêmes et gratuitement leurs propres sites internet ou leurs blogs personnels afin de diffuser leurs articles.
Avant l’exposé de M. Mika, c’est M. Rahimi de Fraternité Matin qui a fait un témoignage éloquent sur la procédure de normalisation du système informatique en cours à Fraternité Matin. Il faut préciser que depuis sa création, Fraternité Matin utilisait des logiciels Microsoft illégaux, « ce qui ne collait pas avec son rôle de leader de la presse en Côte d’Ivoire. Donc, à la suite d’un audit informatique, notre premier souci a d’abord été de chercher à être conforme en respectant la propriété intellectuelle, parce que les logiciels sont aussi des œuvres de l’esprit. Ensuite, la seconde préoccupation était de faire en sorte de tirer le meilleur parti des solutions « originales » Microsoft que nous avons ainsi acquises.»

Lire la suite