MEDIAS : Les écrans d'Etat et les révolutions arabes

Publié par & dans la catégorie Médias.

«Une armée entière de critiques ne saurait arrêter les sondages» George Gallup, 1949

Les derniers chiffres de l’audience du mois de février 2012, établis par l’agence Sigma Conseil, a confirmé la chute vertigineuse de la petite chaîne du grand Maghreb Nessma TV, qui s’est présentée comme une télévision de la Révolution et pour le peuple. Après avoir longtemps occupé le podium entre la deuxième et la troisième place, la télévision des frères Karoui est retombée à la 7e position des télévisions les plus regardées en Tunisie. Aucun de ses programmes n’occupe le Top 10 des émissions les plus regardées en Tunisie.

C’est la première chaîne de télévision publique, Al Wataniya, qui demeure toujours à la tête des chaînes les plus regardée en Tunisie avec 37,9% de taux d’audience.

Son Journal télévisé reste le plus regardés des Tunisiens avec plus de 34%. Malgré la Révolution arabe, les téléspectateurs arabes restent attachés ou regardent toujours leur télévision d’Etat. Même chose en tout cas pour la télévision d’État égyptienne ESC (Égyptien Satellite Channel), ce qui démontre que les révolutions n’ont pas fait tomber les grands networks audiovisuels des dictateurs arabes et cela plus d’une année après la chute des régimes de Ben Ali et de Moubarak. Mieux encore, un réalisateur de la Télévision tunisienne publique est en contact avec le président Ben Ali pour essayer de faire passer un message au peuple tunisien.

Lire la suite ici