EGYPTE | TIC : France Telecom veut le contrôle de Mobinil

Publié par & dans la catégorie TIC.

Le groupe France Télécom a annoncé sa volonté de mettre environ deux milliards de dollars sur la table pour s’offrir 58,6% du capital supplémentaire de Mobinil. Naguib Sawiris ne conserverait que 5% des parts.

Le magnat des affaires égyptien – et désormais homme politique – Naguib Sawiris accélère son retrait des télécoms en Égypte. Après avoir cédé en 2011 le contrôle de la plupart de ses actifs télécoms en Afrique et en Europe (dont Orascom Telecom et Wind) au Russe Vimpelcom, dans un deal estimé à 6,6 milliards de dollars, Naguib Sawiris s’est cette fois entendu avec son partenaire historique dans l’opérateur égyptien Mobinil, France Télécom Orange.

Dans le cadre d’un protocole d’accord non-engageant, le groupe français a annoncé sa volonté de racheter à Orascom Telecom Media and Technology (OTMT, une structure contrôlée par Naguib Sawiris ) 29,6% détenus directement et indirectement dans le capital d’ECMS (plus connu sous sa marque Mobinil). Naguib Sawiris conserverait 5% des parts. En vertu des dispositions en vigueur, France Télécom Orange devrait dans la foulée proposer une offre d’achat sur le flottant d’ECMS (29% du capital), qui est cotée à la bourse égyptienne. Les deux opérations se feraient au même prix de 202,5 livres égyptiennes, 47% au-dessus du cours en vigueur au moment de l’annonce, le 13 février au matin.

Si tôt l’opération annoncée, le cours de l’opérateur égyptien, qui s’était déjà littéralement envolé depuis mi janvier, a bondi de 10%. Selon les analystes, il est fort probable que l’opération – qui coûterait environ deux milliards de dollars à France Télécom Orange – aille à son terme, même si le passé des relations entre Naguib Sawiris et le groupe français plaide pour la prudence. Principal actionnaire d’OTMT, Naguib Sawiris ne devrait pas faire machine arrière.