UEMOA | MEDIAS : Vers une harmonisation des régulations des médias ?

Publié par & dans la catégorie Médias.

Dakar, 9 jan (APS) – La présidente du Conseil supérieur de la communication du Burkina Faso (CSC) Béatrice Damiba a proposé lundi à Dakar d’harmoniser les règles de régulation des médias dans les pays de la sous-région ouest-africaine.

 

La présidente du CSA Burkinabé

‘’Nous faisons face aux mêmes problèmes en période électorale. Pourquoi ne pas arriver à convaincre nos partenaires au Burkina et harmoniser nos pratiques dans la sous-région ?’’, a dit Mme Damiba, qui effectue une visite de travail au Sénégal.

Elle a signé avec le Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) du Sénégal un protocole de coopération.

Au Sénégal, pendant les 30 jours précédant l’ouverture officielle de la campagne électorale, est ‘’interdite toute propagande déguisée ayant pour support les médias nationaux publics et privés’’.

‘’Sont considérés […] comme actes de propagande électorale déguisée toute manifestation ou déclaration publique de soutien à un candidat ou à un parti politique ou coalition de partis politique faites directement ou indirectement, par toute personne, quelque qu’en soit la qualité, nature ou caractère’’, indique le Code électoral sénégalais.

‘’Sont assimilées à des propagandes ou campagnes déguisées les visites et tournées à caractère économique, social ou autrement qualifiées [et] effectuées par toute autorité de l’Etat sur le territoire national et qui donnent lieu à de telles manifestations ou déclarations’’, stipule le même code.

Cette restriction imposée aux médias sénégalais pendant la période appelée précampagne – 30 jours avant le démarrage de chaque campagne électorale – est inconnue au Burkina Faso, a signalé la présidente du CSC. ‘’Au Burkina, on ne connaît pas la +précampagne+’’, a-t-elle affirmé.

‘’On n’a pas réussi à convaincre nos partenaires à faire le pas chez nous’’, a-t-elle ajouté, soulignant que de nombreux pays ont les mêmes ‘’difficultés’’ en période électorale, en matière de régulation des médias.

Les difficultés sont aussi les mêmes dans certains pays de la sous-région ouest-africaine qui, de l’avis de Béatrice Damiba, ont intérêt à ‘’harmoniser [leurs] pratiques’’ en matière de régulation des médias.

BS

Source