CAMEROUN | MEDIAS-TIC : La SOCAM s'organise contre la piraterie

Publié par & dans la catégorie Médias.

Selon le site www.yaoundeinfo.com, la SOCAM -Société Civile de l’Art Musical- accuse deux sociétés de téléphonie mobile de piraterie musicale. Il s’agirait d’Orange et de MTN.

Socam délég1

La Socam annonce par ailleurs une lutte acharnée contre tous les pirates à partir du 16 janvier 2012.

De grosses révélations ont été faites le vendredi 30 décembre 2011 lors de l’installation du nouveau Délégué régional Centre-Sud et Est de la Socam, M. Assolo Léopold  et les responsables des  commissions statutaires et règlementaires. « Nous avons réduit le prix du timbre à 100 fcfa. Donc il n’ya plus d’excuse pour qu’un cd  ne soit pas estampillé. Nous donnons donc 15 jours aux uns et aux autres  pour qu’ils se mettent en ordre car après les 15 jours nous allons sévir».

Propos d’Odile Ngaska, la Présidente du Conseil d’Administration(PCA) de la Société Civile Camerounaise de l’Art Musical (SOCAM), face à la presse. Pour Claude Guento, président de la commission régionale de lutte contre la piraterie pour le Centre Sud et Est, « le combat sera  très intense, tous les jours,  de jour comme de nuit ».Madame la PCA, indique que la commission nationale et les commissions régionales  feront des descentes dans les discothèques, et partout où sont vendus les CDs et  procèderont à des saisies des supports non estampillés. « Gare à ceux qui vont dans les rues et bradent les  les œuvres des artistes.A partir du 16 janvier les choses vont changer » a déclaré madame Odile Ngaska.

L’administrateur Roméo Dika,n’est pas passé par quatre chemins pour affirmer publiquement que « Mtn et Orange sont des Pirates.Ils vendent les téléchargement de nos musiques à 150 FCFA ».L’admnistrateur de la socam estime que ces sociétés de téléphonie mobile devrait verser une qote part  aux artistes. « C’est de la contrefaçon » ajoute Roméo Dika qui précise que « nous pouvons recolter pas moins de 300.000.000 de FCFa au cours de cette année 2012 qui commence.Ces gens vont payer ».La Socam qui compte actuellement près de 7000 artistes vient donc de siffler la fin de la récréation, et compte beaucoup plus sur les Agences de Douala et de Yaoundé, qui doivent recolter  en 2012,« 300.000.000 chacune ».Un grand défi.Le nouveau délégué régional, que la PCA  présente  comme « un cadre compétent, intellectuellement capable, pétri d’expérience, déterminé », devra mettre tout en œuvre pour assurer une parfaite perception des fonds et accompagner l’action de lutte contre la piraterie.Cet homme qui, selon Odile Ngaska, « ne récule devant aucune difficulté » a donc un rôle majeur à jouer pour faire entrer l’argent dans les caisses de cette entreprise du droit d’auteurs.

EPN

Source