COTE D'IVOIRE | TIC : Le gouvernement trace les internautes, pour attraper cyber criminels

Publié par & dans la catégorie TIC.

Le Ministre de la Poste et des TIC, Bruno Nabagné Koné, porte-parole du Gouvernement

Abidjan – Le gouvernement ivoirien, réuni, ce mercredi, en conseil des ministres, a décidé d’obliger, désormais, les opérateurs à identifier tous les utilisateurs des services de télécommunications grand public, spécialement ceux du réseau internet, afin de lutter contre la cybercriminalité.

Un projet de décret portant identification des abonnés aux services de télécommunications ouvert au public, spécialement le téléphone fixe, le mobile et internet, a été, dans ce sens, soumis à la signature du président de la République par le ministre de La Poste et des TIC, Bruno Nabagné Koné.

« La Côte d’Ivoire est malheureusement étiquetée comme une zone de non droit en matière de gestion du numérique », a laissé entendre le porte-parole du gouvernement qui met ce fait sur le compte de ce que l’Etat « n’a pas(encore) pris de dispositions particulières pour mieux gérer l’identification de ceux qui utilisent ces services ».

« C’est pour résoudre cette difficulté, qui a causé l’émergence et l’enracinement en Côte d’Ivoire de ce phénomène tel que celui « des brouteurs », forme la plus connue de la cybercriminalité locale, que les opérateurs devront désormais identifier toutes les personnes qui utilisent leur réseau », a déclaré M. Koné, engageant ces derniers à accompagner les pouvoirs publics dans ce challenge.

Les usagers du téléphone fixe, du mobile et de l’internet, pour un nouvel abonnement, devront, dorénavant, « fournir un certains nombre de pièces qui les identifient, les anciens abonnés, pour leur part, disposant d’un délai de 12 mois pour régulariser leur situation », a-t-il prévenu.

Source