AFRIQUE | MEDIAS : Un million de dollars pour l’Innovation dans les Média

Publié par & dans la catégorie Médias.

LIBREVILLE – L’African Media Initiative (AMI), l’Initiative des Média d’Afrique, la seule association de propriétaires et opérateurs de média du continent africain, vient d’annoncer la mise en place d’un fonds d’un million de dollars US (USD 1.000.000) pour encourager l’innovation dans l’industrie des média. Ce fonds dénommée African News Innovation Challenge (ANIC), Défi de l’innovation dans les Média, est destinée à encourager l’expérimentation en matière de technologies numériques et d’appui aux meilleures innovations pour le renforcement des organisations médiatiques d’Afrique.


Le Président Directeur Général d’AMI, M. Amadou Mahtar Ba a annoncé la mise en place de ce fonds pour la première fois lors de la quatrième édition de l’African Media Leaders Forum , le Forum des Leaders de Média d’Afrique, le 10 novembre dernier à Tunis. Cette semaine, M. Ba a confirmé que Google, la John S. and James L. Knight Foundation, la Konrad-Adenauer-Stiftung, Omidyar Network et l’U.S. Department of State, le Département d’État américain, ont tous signé avec l’organisation soit un accord de financement ou un appui technique pour cette initiative. 

La World Association of Newspapers & News Publishers, l’Association mondiale des Journaux et des Éditeurs de Média d’information, s’est aussi engagée à apporter son expertise en matière d’encadrement d’entreprises et d’appui à la commercialisation pour les lauréats de l’ANIC.

« Les organisations médiatiques d’Afrique savent qu’elles doivent se mettre au numérique pour élargir leurs audiences bien que les média traditionnels continuent à se développer à travers le Continent ; mais, plusieurs d’entre elles ne disposent pas des ressources nécessaires pour expérimenter ou prendre des risques-surtout dans le contexte économique actuel », a indiqué M. Ba avant d’ajouter que « ce concours constitue notre manière de dire que « nous sommes ici pour aider. Si vous nous présentez un projet innovant d’amélioration du paysage médiatique en Afrique, nous vous accompagnerons et vous aiderons à le réaliser ».

Les lauréats de ce concours annuel bénéficieront de subventions de démarrage allant de 12.500 $US à un montant maximum de 100.000 $US pour des projets encore plus ambitieux. Pour asseoir des modèles d’entreprises solides, les lauréats recevront également des conseils techniques et un soutien de départ, ainsi qu’un encadrement personnalisé de la part d’experts ès Média des plus réputés de par le monde.

« Nous essayons d’entretenir une culture de l’innovation dans les média d’Afrique », a indiqué le Stratège numérique et Directeur des projets d’ANIC, Justin Arenstein. « Nous voulons voir les lauréats mettre rapidement leurs produits sur le marché et nous voulons également éliminer autant que possible les risques. Ces pionniers auront accès à une expertise dont la plupart des Média ne disposent nullement », a-t-il souligné.

M. Arenstein travaille avec l’AMI dans le cadre d’une bourse de recherche Knight International Journalism Fellowship géré par l’International Center for Journalists (ICFJ), avec des fonds de la John S. and James L. Knight Foundation et de la Bill & Melinda Gates Foundation.

Ce concours est destiné à trouver des solutions aux défis technologiques auxquels sont confrontés les Média d’Afrique, y compris la participation du public cible, la distribution d’informations sur plateformes mobiles, la visualisation des données, les nouvelles sources de revenus, et l’amélioration des systèmes de distribution.

« Nous ratissons le plus largement possible », a déclaré M. Arenstein. “Tant que la solution sera évolutive et en adéquation avec les conditions des marchés locaux, c’est de tout cœur que nous l’examinerons », a-t-il ajouté.

Le concours s’inspire du Knight News Challenge de la Knight Foundation qui a connu un très grand succès et qui a institué l’innovation dans les entreprises médiatiques de par le monde ces cinq dernières années. « Nous travaillerons en étroite collaboration avec la Knight Foundation afin d’intégrer les meilleures pratiques et les meilleures technologies au concours d’information numérique conçu pour régler des problèmes et pour stimuler de nouvelles façons de penser », a déclaré Joyce Barnathan, Présidente de l’International Center for Journalists.

AMI lancera le site Web du concours en décembre 2011. Dans un premier temps, les journalistes et éditeurs de Média d’information africains seront invités à identifier les défis les plus pressants à relever par des entreprises médiatiques. A l’issue de cette identification, elle publiera un appel à candidatures autour de ces défis en février 2012.

Les lauréats seront choisis à l’issue d’un processus rigoureux de jugement en deux phases consistant en un vote public et à un examen des finalistes par un groupe d’experts. Les concurrents qui émergeront du lot recevront des récompenses financière et technique.

Les lauréats pourront ensuite expérimenter leurs innovations dans des rédactions-membres d’AMI et exposer leurs projets à l’occasion fora médiatiques internationaux.

Le concours de l’innovation dans les média d’Afrique entre dans le cadre plus large de l’AMI visant à développer et à consolider l’entreprenariat numérique dans les Média traditionnels. L’AMI appuie également un nouveau réseau d’antennes de HacksHackers.com à travers l’Afrique, qui réunira des technologues et des journalistes chargés d’aider à la réalisation de projets pilotes en matière d’information numérique.

FIN/INFOSPLUSGABON/MLP/2011

© Copyright AMI

© Copyright Infosplusgabon