Gabon : Vers l’intégration des TIC dans l’enseignement

Publié par & dans la catégorie TIC.

Les représentants de Microsoft Afrique, en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, organisent du 7 au 10 novembre prochain, un séminaire d’intégration des technologies de l’information et de la communication dans les programmes d’enseignement au Gabon. Cette rencontre participe de l’ambition du gouvernement gabonais d’intégrer l’enseignement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dans les programmes scolaires et universitaires du pays, conformément aux recommandations des états généraux de l’éducation, de la recherche et de l’adéquation formation emploi de 2010.

Les représentants de Microsoft Afrique en partenariat avec le ministère de l’Education nationale organisent depuis le 7 novembre dernier, et ce jusqu’au 10 novembre prochain, un séminaire d’intégration des technologies de l’information et de la communication dans les programmes d’enseignement au Gabon.

Selon certains participants, cette rencontre fait suite au forum stratégique sur l’introduction des TIC dans le système éducatif en Afrique dénommé « Briefing Stratégique sur l’éducation » destiné aux délégations ministérielles d’Afrique qui s’était ténu les 21 et 22 septembre dernier, à Bruxelles en Belgique. Elle participe aussi de l’ambition du gouvernement gabonais d’intégrer l’enseignement des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) dans les programmes scolaires et universitaires du pays, conformément aux recommandations des états généraux de l’éducation, de la recherche et de l’adéquation formation emploi de 2010.

Durant ces quatre jours d’échanges, le géant de l’informatique présentera des produits informatiques susceptibles d’intéresser les acteurs de l’éducation au Gabon.

Le ministre gabonais de l’Education nationale, Séraphin Moundounga, a fait part aux représentants de Microsoft des besoins en produits et systèmes informatiques pour son pays, non sans avoir rappelé que le Gabon ne paiera pas des outils qui ne pourront pas lui servir, et n’achètera des produits que si des équipements nécessaires et la formations des nationaux à la maintenance dudit matériel sont garantis.

Pour le directeur Afrique de Microsoft des régions du Moyen-Orient, Centrale, Ouest et Nord Zaki Khoury, les solutions proposées aujourd’hui par Microsoft favoriseront une meilleure gestion des bases de données et une meilleure interconnexion entre les écoles à travers des contenus qui permettons une meilleur collaboration entre les responsables de établissements, les enseignements et les élèves et étudiants.

Publié le 08-11-2011    Source : gaboneco.com     Auteur : gaboneco